Témoignages

Les 5 derniers témoignages
Les témoignages les plus marquants
Déposer votre propre témoignage

Ex-Fumeurs
Ex-Fumeurs (244)
Motivations/Bénéfices de l'arrêt (32)

Fumeurs
Fumeurs (39)
Tentative d'arrêt (37)
Fumeurs Malade (17)

Entourage
Famille/Ami (16)
Non fumeurs (2)
Fumée passive (2)

Age
20 ans ou moins (3)
20 à 40 ans (109)
40 à 60 ans (161)
Plus de 60 ans (45)

Dépendance / manque
Dépendance/Manque (18)
Rechute/Echec (6)
Symptômes de sevrage (8)
Dépression/Anxiété (3)
Insomnies (2)

Méthodes d’arrêt
Méthodes diverses (60)
Substituts nicotiniques (26)
Livre Allen Carr (18)
Aide psychologique/soutien/solidarité (8)
appli Stop-Tabac (4)
E-cigarette / vapotage (19)

Maladies
Risques et maladie diverses (12)
Cancers (9)
Maladies cardio-vasculaires/infarctus (5)
Problèmes respiratoires (9)
Impuissance sexuelle

Santé / bien-être
Problème de poids (3)
Pillule contraceptive
Beauté/Grossesse/Enfants (6)
Sport (12)

Industrie du tabac / société
Politique et industrie du tabac (2)
Additifs
Joint et Tabac (1)
Autres drogues (1)
site Stop-Tabac (35)

Accéder par mots clés

Femmes:

Anonyme - Nationalité Suisse - 07 janvier 2020 - Partager sur: Facebook - Twitter
"Sur un coup de tête, le premier janvier 2019, j'ai arrêté de fumer. Bien sûr, l'idée trottait dans ma tête depuis longtemps, mes essoufflements dès que je montais 5 escaliers ou essayais de reprendre mon vélo ainsi que mes quintes de toux les matins...commençaient à m'angoisser. J'ai donc arrêté comme cela, ce matin-là à 4 heures, un peu pompette, et surtout effarée de voir mes 2 paquets achetés le 31 pour fêter le nouvel-an étaient VIDES.... Eh oui, 40 cigarettes en quelques heures, pas étonnant d'avoir mal à la gorge, aux poumons et à la tête. J'ai donc décidé de ne pas en acheter avant au moins 2 jours, pour compenser.... A mon réveil, ce même 1er janvier, la tête bien embrumée, j'ai bien sûr tourné, cherché, je suis sortie sur le balcon, j'ai regardé les fonds de paquets vides, dépitée, et comme mue par une seule et unique pensée contradictoire: fumer-pas fumer, j'avais de la peine à passer à autre chose, mais j'ai tenu bon. Lorsque l'envie était trop forte, bien décidée à tenir le coup, j'ai simplement inhalé ( un peu seulement, et de pas trop près, bien sûr, on n'est pas masochiste non plus ) les cendriers débordants de mégots. Oui, la fête avait été belle, mais 40 clopes, beurk. Cet état m'a suivi durant les jours suivants.Aller fumer, mais finalement, ne pas fumer... La chose qui m'a énormément aidée a été l'invention de mon adolescente de fille qui m'a fabriqué des fausses cigarettes en pailles en plastique dans une petite boîte en carton comme un paquet de cigarettes. Elle m'a dit:" si tu as trop envie, tu fais semblants de fumer" Cette astuce m'a énormément aidée, car outre l'accoutumance à la nicotine, la gestuelle, les habitudes, la sensation buccale sont des manies difficiles à oublier, et l'envie de les assouvir peut nous entraîner à craquer. Donc, comme j'avais encore au moins envie de fumer chaque heure que Dieu fait, j'ai feinté mon cerveau avec ces fameuses pailles en plastique. J'avais l'air ridicule, mais pas tant que cela, finalement si on compare avec le fait de sucer ces tiges de tabac enrichi de produits toxiques et addictifs.... J'ai rempli ces pailles avec des cure-dents afin de retenir l'air et de m'approcher de cette sensation de succion... Pour le goût, j'y ai mis une petite goutte d'huile essentielle. Ainsi, l'illusion était presque parfaite. Après trois ou quatre jours de ce régime, j'avais toujours envie de fumer, mais l'odeur du tabac commençait déjà à m'incommoder un peu. J'ai retrouvé une cigarette derrière le canapé, ( reste de la fête) que j'ai fumée après avoir repoussé ce moment des heures durant: Résultat: je me suis sentie flouée. Cette cigarette qui me faisait tant envie depuis si longtemps a été consumée en un rien de temps, elle puait vraiment, m'a encrassé les bronches, et ... cerise sur le gâteau, je l'ai écrasée en n'ayant aucunement l'envie assouvie, au contraire! Une escroquerie totale! Cette conscience m'a aidée à définitivement arrêter. Libérée, délivrée :-)"
Catégories associées:
• 40 à 60 ans
• Femmes
• Ex-Fumeurs

Comment trouvez-vous ce témoignage ?

utile très utile


Autres témoignages pour cette catégorie:

 
Prénom:
 Avis des lecteurs
Anonyme  
Brigitte  
Anonyme  
brigitte  
Frédérique  
Virginie  
Mmona  
Anonyme  
gigi  
Anonyme  
FATIHA  
Anonyme  
Fiona  
Rosalie  
Gourmet  
Alinah  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
ella  
Romane  
LuluMarm  
Anonyme  
Steff  
Anonyme  
Lila  
Christine  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Katell  
 
Prénom:
  
Date:
Lola  08 juin 2022
Marianne  19 avril 2022
Sarah  01 avril 2022
Anonyme  12 mars 2022
Vro  24 février 2022
Manuella  08 février 2022
Sgrelo  26 janvier 2022
christele drak  20 janvier 2022
LuluMarm  08 janvier 2022
Anonyme  24 novembre 2021
Mmona  10 novembre 2021
Cathy  03 novembre 2021
pitouchou  31 octobre 2021
Sem  21 octobre 2021
Fiona  22 septembre 2021
Steff  19 septembre 2021
Sidonie  17 août 2021
Anonyme  13 août 2021
Barbara  12 août 2021
Rosalie  12 août 2021
Brigitte  12 août 2021
Maud  09 août 2021
Véronique  09 août 2021
Fabienne  09 août 2021
Claudia  09 août 2021
Olivia  09 août 2021
Sybille  09 août 2021
Sophie  09 août 2021
Sakou  05 août 2021
Anonyme  04 août 2021
Lili  03 août 2021
Anonyme  06 juillet 2021
josy  06 juillet 2021
Cathy64  17 juin 2021
Sylvie  16 juin 2021
Nin  15 juin 2021
Gourmet  13 juin 2021
Catherine  11 juin 2021
m-ange  11 juin 2021

Voir les témoignages suivants

Une bonne raison ci-dessous de lire les témoignages :