Témoignages

Les 5 derniers témoignages
Les témoignages les plus marquants
Déposer votre propre témoignage

Ex-Fumeurs
Ex-Fumeurs (250)
Motivations/Bénéfices de l'arrêt (32)

Fumeurs
Fumeurs (41)
Tentative d'arrêt (42)
Fumeurs Malade (17)

Entourage
Famille/Ami (16)
Non fumeurs (2)
Fumée passive (2)

Age
20 ans ou moins (3)
20 à 40 ans (109)
40 à 60 ans (168)
Plus de 60 ans (50)

Dépendance / manque
Dépendance/Manque (18)
Rechute/Echec (7)
Symptômes de sevrage (9)
Dépression/Anxiété (3)
Insomnies (2)

Méthodes d’arrêt
Méthodes diverses (63)
Substituts nicotiniques (28)
Livre Allen Carr (18)
Aide psychologique/soutien/solidarité (8)
appli Stop-Tabac (4)
E-cigarette / vapotage (20)

Maladies
Risques et maladie diverses (12)
Cancers (9)
Maladies cardio-vasculaires/infarctus (6)
Problèmes respiratoires (9)
Impuissance sexuelle (1)

Santé / bien-être
Problème de poids (3)
Pillule contraceptive
Beauté/Grossesse/Enfants (6)
Sport (12)

Industrie du tabac / société
Politique et industrie du tabac (2)
Additifs
Joint et Tabac (1)
Autres drogues (1)
site Stop-Tabac (35)

Accéder par mots clés

Femmes:

Fiona (28 ans) - Nationalité Belge - 22 septembre 2021
Partager sur: -
"Bonjour, je voulais inscrire ça quelque part et cet endroit me semble tout désigné pour le faire. Voilà maintenant 1mois que j'ai arrêté de fumer. Une première cigarette à seize ans, un premier paquet à 18, suivi d'un autre, et un autre " Exceptionnellement. Pour les vacances. Pour se faire des amis en soirée. Parce que c'est rock'n'roll" Les paquets durent d'abord un mois, puis une semaine, puis une journée, puis quelques heures en soirée... A vingt ans, j'étais une vraie fumeuse bien accrochée. L'idée de décrocher ne m'est pas venue tout de suite. J'avais vécu un décès, j'étais déprimée. La cigarette accompagnait mes insomnies et je me fichais des risques bien connus qu'en tant que fumeur, on repousse dans un coin de sa tête en se disant que ça n'arrive qu'aux autres. Je pouvais arrêter plus tard, ce serait facile. Mais voilà ! Arrivée à mes 26ans, je commençais à faire les frais de ce que les réalisateurs de films qui nous vendent des fumeurs glamours oublient de nous montrer : je me réveillais le matin avec la migraine, le teint gris, les cheveux et la peau ternes... Et que dire de la toux grasse, les glaires, l'haleine atroce. Charmant. Mais ce n'est pas le pire. Je chante depuis toute petite, j'adore ça. Et je commençais à manquer de souffle, à perdre ma voix, à tousser au milieu de la chanson, à ne plus savoir monter dans les aigus... Ça me déprimait de ne plus arriver à chanter correctement. Mais plutôt que d'arrêter de fumer, je me bourrais de miel en me persuadant que ça arrangerait tout puis progressivement, j'ai espacé mes moments musicaux car j'avais honte de ne plus être à la hauteur. La situation ne s'arrangeait pas à tous les niveaux. Paradoxalement, plus je déprimais de mon bilan physique piteux, plus j'augmentais ma consommation de cigarettes. J'ai essayé d'arrêter plusieurs fois ces deux dernières années, sans tenir plus d'une semaine. Et évidemment, chaque rechute me faisait reprendre de plus belle mais chaque essai me montrait aussi que c'était possible. Le plus dur à l'arrêt, c'était les sautes d'humeur et les soirées. Une dispute ou une soirée sympa et je craquais direct. Est ensuite arrivé le covid, le confinement et j'ai pris 6kg par dessus le marché. C'est en sortant faire des footings que j'ai réalisé à quel point la cigarette avait tout détraqué. Je n'avais plus aucune condition physique. J'ai encore essayé d'arrêter, j'ai encore craqué... jusqu'au mois dernier où, au comptoir de la pharmacie, au moment de payer mon shampoing anti pelliculaire (oui parce que la cigarette provoque ça aussi, si c'est pas la classe...) j'ai décidé d'acheter des patchs. Et me voilà un mois plus tard, un mois sans clope. Le bilan d'un non fumeur est quand-même beaucoup plus sympa : mes cheveux brillent et sont en bonne santé, ne sentent pas la fumée, ma peau est mille fois plus nette, je retrouve ma voix, mon souffle, ma forme. Je cours maintenant sans paraître à l'agonie et quel plaisir de retrouver les odeurs, le goût, de l'énergie... Bref, je me sens confiante cette fois-ci, je me sèvre sans me brusquer grâce aux patchs. Il m'arrive même d'oublier d'en mettre un et de tenir toute seule sans ressentir de frustration. Je ne veux pas craquer. La vie est bien plus agréable quand on n'inhale pas du goudron par paquet de 20 ! Je ne me sens pas encore non fumeuse et toujours en danger par rapport à la cigarette. Je sais que c'est quand je me sens trop sûre de moi que je peux craquer. Je n'accepte aucune cigarette "Exceptionnellement" parce qu'elle aurait un goût de déjà vu. Il faut être réaliste, quand tu te colles des patchs de nicotine sur les cuisses, c'est bien que t'es une droguée. J'espère pouvoir y penser en rigolant bientôt. Bon courage à tous et à toutes !"

Comment trouvez-vous ce témoignage ?

utile utile très utile très utile


Autres témoignages pour cette catégorie:

 
Prénom:
 Avis des lecteurs
Anonyme  40
Brigitte  40
Anonyme  40
Aïda  40
brigitte  40
Virginie  40
Mmona  40
Anonyme  40
Frédérique  40
FATIHA  40
gigi  40
Fiona  40
Rosalie  40
Fabienne  40
Anonyme  40
Ann  40
Anonyme  40
Gourmet  40
Alinah  40
Anonyme  40
Anonyme  40
Anonyme  40
Anonyme  40
ella  40
Romane  40
Marsyas  40
Bella  40
Lola  40
LuluMarm  40
Anonyme  40
Steff  40
Anonyme  40
Lila  40
momo  40
Christine  40
Anonyme  40
Anonyme  40
Anonyme  40
Anonyme  40
 
Prénom:
  
Date:
Anonyme  04 décembre 2022
Helene  15 novembre 2022
Ln  14 novembre 2022
Joanne  12 novembre 2022
Mino  07 novembre 2022
Anne-Laure  03 novembre 2022
Marsyas  31 octobre 2022
Bella  28 octobre 2022
Ann  19 août 2022
Titane65  18 août 2022
Lola  08 juin 2022
Marianne  19 avril 2022
Sarah  01 avril 2022
Anonyme  12 mars 2022
Vro  24 février 2022
Manuella  08 février 2022
Sgrelo  26 janvier 2022
christele drak  20 janvier 2022
LuluMarm  08 janvier 2022
Anonyme  24 novembre 2021
Mmona  10 novembre 2021
Cathy  03 novembre 2021
pitouchou  31 octobre 2021
Sem  21 octobre 2021
Fiona  22 septembre 2021
Steff  19 septembre 2021
Sidonie  17 août 2021
Anonyme  13 août 2021
Barbara  12 août 2021
Rosalie  12 août 2021
Brigitte  12 août 2021
Maud  09 août 2021
Véronique  09 août 2021
Fabienne  09 août 2021
Claudia  09 août 2021
Olivia  09 août 2021
Sybille  09 août 2021
Sophie  09 août 2021
Sakou  05 août 2021

Voir les témoignages suivants

Une bonne raison ci-dessous de lire les témoignages :